L’ADIAF SAVARAHM devient membre associé de l’UDAF !

L’ADIAF SAVARAHM devient membre associé de l’UDAF !

ADIAF-SAVARAHM Transparent

Les liens entre l’UDAF et l’ADIAF sont antérieurs à la création de l’ADIAF elle-même puisque notre Union s’est investie, dès sa création, dans « l’aide aux mères » et les associations qui composeront l’ADIAF à partir de 1972. Au plan institutionnel, notre UDAF a toujours siégé dans le conseil d’administration de l’ADIAF. Lorsque nos services aux familles se sont développés, spécialement les services d’aide éducative, les liens ont été multiples entre les différents professionnels. Avec le SAVARAHM il en est de même depuis le développement des services du pôle adultes, qui compte un grand nombre de personnes handicapées. Il était temps que la reconnaissance de ces liens se formalise. C’est le cas depuis ce début d’année, alors même que le statut de membre associé est appelé à se transformer en faveur de davantage d’implication dans notre union.

UN PEU D’HISTOIRE…

C’est après la première guerre mondiale que naît le concept de « travailleuse familiale à domicile ». Il s’agit à l’époque d’aider des mamans souvent veuves, en peine d’assumer à la fois de (très) nombreux enfants et le travail de la ferme… 

Dès les années 50, ces aides à la famille obtiennent un financement stable. Les associations employeurs signent des conventions  avec la CAF et la Sécurité Sociale… impliquant une participation des familles selon leurs revenus.

Elles se professionnalisent un peu plus tard : création du diplôme de travailleuse familiale en 1974.

L’ADIAF (Association Départementale Interfédérale pour l’Aide Familiale) naît en 1972. Elle regroupe 5 associations d’aide à domicile (qu’on appelle encore « l’aide aux mères » bien souvent). Cette forme originale laisse à chaque association son identité historique, et la possibilité d’agir dans sa propre fédération nationale (par exemple « L’Association Populaire de l’Aide Familiale »…)

A la création de l’ADIAF, il y a environ une centaine de travailleuses familiales dans le Rhône. Il y en a déjà 230 à la fin des années 80, et avec cette augmentation est née une sectorisation.

C’est en 1982 que l’aide à domicile se diversifie en faveur des personnes handicapées, et que sont créé le concept et les postes d’ « auxiliaires de vie ». Un service est  dédié à cette activité dès 1986.

Jusqu’aux années 2000, l’ADIAF poursuit sa croissance, déménage à Villeurbanne, s’adapte aux nouveaux besoins des familles et aux nouvelles réglementations (Agrément « emplois familiaux » en 1995).

L’ADIAF a traversé différentes crises financières, liées aux modalités changeantes de prise en charge de ses partenaires. Les différents métiers de l’aide familiale sont aussi en évolution et entraînent des modifications substantielles d’activités. A partir de 2009, les « Techniciennes en Intervention Sociale et Familiale » sont à même d’exercer des « Mesures d’Accompagnement Educatif », ce qui inscrit l’ADIAF dans le champ de la protection de l’Enfance. Le travail de l’ADIAF est reconnu et formalisé par son « agrément qualité ». Restent les questions des « prix de revient » des différentes mesures, qui sont toujours en négociation avec les financeurs publics, mais c’est le cas de toutes les associations gestionnaires de services dans le champ médico-social.

C’est en 2013 qu’intervient la fusion avec le SAVARAHM (Service Auxiliaire Vie Association Rhône-Alpes Handicapés Moteur). L’ADIAF-SAVARAHM naît le 1er juillet 2013. Les liens entre les associations étaient plus que trentenaires, puisque les auxiliaires de vie de l’ADIAF interviennent auprès des personnes handicapées dans le cadre du GIHP (Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées) et sont formées en commun.

Les deux associations partagent des  valeurs communes, ayant pour objectif la promotion de l’autonomie et de la dignité des personnes en situation provisoire ou durable de fragilité et/ou de vulnérabilité. Une organisation fonctionnelle et pertinente des services administratifs, financiers et généraux, au service des équipes d’intervention et de leur encadrement est mise en place.

AUJOURD’HUI

L’ADIAF-SAVARAHM accompagne les familles confrontées à des difficultés temporaires 

  • Si la famille s’agrandit : grossesse, naissance, ou adoption ;
  • Si un membre de la famille est malade, victime d’un accident ou hospitalisé ;
  • Si un évènement bouscule ou affecte l’équilibre familial : démarche de réinsertion, séparation, décès.

Les intervenants assurent une aide au quotidien (entretien mais aussi démarches et organisation). Ils accompagnent la famille :

  • Soins aux nourrissons et aux enfants, aide à l’éveil ;
  • Accompagnement scolaire ;
  • Appui éducatif et soutien à la relation parents-enfants.

Ce sont des professionnel(le)s diplômé(e)s et compétent(e)s :

  • TISF: Techniciennes de l’Intervention Sociale et Familiale ;
  • AVS: Auxiliaires de Vie Sociale.

L’ADIAF-SAVARAHM accompagne les personnes âgées.

Cette activité s’adresse aux personnes qui ne peuvent assumer seules les actes de la vie quotidienne, dans une proportion plus ou moins sévère. Cette perte d’autonomie est évaluée selon une grille précise par les services de la Métropole ou du Département du Rhône. A tel degré de dépendance correspond une offre de compensation, financée en tout ou partie par les pouvoirs publics : c’est APA à domicile (Allocation personnalisée d’Autonomie).

Les services de l’ADIAF-SAVARAHM travaillent dans ce cadre. L’association est conventionnée avec la CARSAT, les régimes spéciaux (MSA, MGEN, SNCF,…) et certaines mutuelles.

L’association est employeur de personnels formés qui peuvent intervenir 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. En cas d’indisponibilité d’un intervenant, la continuité du service est de règle !

  • Les intervenants apportent de l’aide pour tous les actes essentiels de la vie courante : se lever, se coucher, faire sa toilette, préparer ses repas, se déplacer ;
  • Ils peuvent veiller au bon entretien du logement, du linge… ;
  • Ils accompagnent les personnes âgées à l’extérieur, pour tout motif (courses, loisirs).

L’association est signataire de la charte de la filière gérontologique Rhône Centre.

L’ADIAF-SAVARAHM accompagne les enfants et adultes en situation de handicap.

Que le handicap soit temporaire ou durable, il est évalué au cas par cas par les services de la Métropole du Rhône ou du département. Les personnes concernées ont moins de 60 ans. Selon le degré de perte d’autonomie, les besoins sont traduits en PCH : Prestation de Compensation du Handicap.

Les tâches à accomplir dans la vie courante sont classifiées : se déplacer à la maison, au dehors, se laver, communiquer avec l’extérieur (téléphone, ordinateur), gérer sa vie quotidienne et ses relations avec autrui… Elles peuvent être réalisées avec :

  • Une difficulté absolue (absolument pas assurées sans aide) ;
  • Une difficulté grave (assurées de façon difficile et altérée).

Selon cette évaluation et la difficulté des tâches, les interventions sont plus ou moins fréquentes. La continuité du service est assurée 24h/24 et 7j/7 s’il en est besoin.

Depuis juillet 2015 l’Association est labélisée Cap’Handéo, premier label dans le domaine de l’aide à domicile aux personnes en situation de handicap. Elle travaille en lien régulier avec des associations comme l’Association des Paralysés de France (APF), ou le Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées (GIHP).