Con una storia lunga e repliche lusso rolex illustre come quella di Rolex e con una produzione tanto prodigiosa,Réplica de relojes Rolex a volte può confondersi e tenere traccia della sfilza di diversi modelli che il marchio ha rilasciato nel corso degli anni.

Voeux de Morgane Gailleton, Présidente de l’UDAF, au personnel et aux administrateurs, le 7 Janvier 2016

Voeux de Morgane Gailleton, Présidente de l’UDAF, au personnel et aux administrateurs, le 7 Janvier 2016

« Cette traditionnelle cérémonie des vœux nous donne l’occasion de nous retrouver pour la 3ème fois en 3 mois pour dresser un bilan de l’année 2015 mais surtout pour définir ensemble les grandes orientations de 2016.

Je vous ai présenté le 19 novembre dernier les principaux axes politiques que je souhaitais mettre en œuvre sur ce mandat en accord avec le nouveau Conseil d’Administration. Je tiens sincèrement à vous remercier pour ce moment qui restera un temps fort pour la cohésion de notre UDAF.

Un mois après, le 19 décembre, j’ai rappelé lors des 70 ans de l’UDAF, les évolutions de la politique familiale et je suis revenue sur les défis que nous allons devoir relever dans les prochaines années pour poursuivre notre mission de représentation des familles et de défense de leurs intérêts matériels et moraux.

Lors de ces 2 évènements, j’ai affirmé ma croyance profonde dans la richesse et le pluralisme de notre Institution qui découlent de la complémentarité des actions menées avec engagement et compétence par les professionnels et par les bénévoles. J’ai déjà longuement pris la parole au nom de notre Udaf ! Par conséquent, j’ai souhaité pour cette cérémonie des vœux 2016 que d’autres acteurs s’expriment.

Il m’a également semblé important que cette cérémonie se passe en toute simplicité et sobriété pour laisser une plus large place au dialogue. D’autres occasions se présenteront au cours de l’année pour des temps de rencontres plus festifs, avec des animations. Je vous invite aujourd’hui à échanger entre professionnels des différents services et avec les administrateurs présents.

Il reviendra au Directeur Général puis à Didier Chefneux et Jean François Gonnet pour le pôle enfance/famille, Elodie Lamarque et Jacqueline Payre pour le pôle adulte de développer les enjeux de l’année 2016.  

Plusieurs temps forts auront lieu cette année, pour les services et pour l’action familiale : le déménagement des locaux de Villeurbanne, la signature des conventions MASP, la poursuite des évaluations externes, les nombreuses déclinaisons que nous souhaitons donner au développement associatif, l’écriture du projet institutionnel, la poursuite du développement de l’AEB ou encore la journée institutionnelle cet automne.

Nous travaillerons également sur de nouveaux projets. Je pense notamment à la création d’une micro crèche dans le Beaujolais, à la crèche préventive en lien avec le pôle enfance/famille ou encore à la création de nouveaux dispositifs dans le cadre du service de médiation familiale.

Sur un plan extérieur, la refonte des collectivités territoriales et ses conséquences restent un enjeu majeur pour 2016. Nous aurons à réinventer une nouvelle dynamique régionale au sein d’une URAF regroupant les UDAF de Rhône Alpes et d’Auvergne. La séparation du Rhône et de la Métropole continuera à avoir des effets sur notre activité. L’écriture des schémas départementaux devra tout particulièrement nous mobiliser et nous conduire à dépasser nos clivages internes. Le schéma de la parentalité, qui est le plus avancé, trouve un écho aussi bien dans les actions menées par nos associations familiales qu’au sein de nos services d’AEA, AEA-PE et de médiation familiale. Notre rôle de porte-parole des réalités familiales devra se poursuivre dans le schéma des services aux familles où nous avons toute notre place. De même pour les schémas des solidarités du Rhône et de la Métropole qui regrouperont les différents volets des politiques sociales : insertion, handicap, logement, protection de l’enfance, personnes âgées…. A nous de savoir travailler ensemble au sein de l’UDAF (entre services et avec les associations) pour y apporter tout notre pluralisme et notre connaissance des sujets familiaux. Peu d’institutions ont notre richesse et notre expertise dans tous les champs qui couvrent la famille.

Je compte sur chacun d’entre vous, professionnel et bénévole pour apporter à l’UDAF vos idées, vos propositions dans l’intérêt des familles. Nous nous devons, pour définir dès aujourd’hui ce que sera notre Udaf dans 10 ans, d’être inventif et de réfléchir à des services innovants pour les familles. Je sais que vous êtes confrontés à des réalités sociales et humaines complexes et que vous accompagnez des familles fragilisées, qui connaissent la dépendance, le handicap, les difficultés budgétaires ou la séparation. Ces familles doivent être notre moteur pour inventer les services de demain. Comme je l’ai dit le 19 novembre, je n’entends pas méconnaître les difficultés internes que connaît notre Institution qui peuvent entraîner découragement, lassitude et certaines formes de souffrance. Je me suis engagée, avec Monsieur Charvet, à tout mettre en œuvre pour sortir rapidement de cette situation de conflits. Nous respecterons notre engagement afin qu’un cadre de travail serein et respectueux soit rétabli pour tous. Ces difficultés ne doivent pas nous empêcher de nous projeter dans l’avenir.

Je vous souhaite une excellente année 2016, pour vous, vos familles et tous vos proches. Qu’elle vous apporte satisfaction dans votre vie personnelle et professionnelle. Et je nous souhaite, pour notre Udaf et pour les familles que nous représentons, une année pleine de promesse et d’espoir. »

Morgane Gailleton